Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : NOTRE BLOG
  • NOTRE BLOG
  • : de tout,de tout,de tout,de tout.......
  • Contact

Texte libre

   Vos commentaires sont les biens venus...surtout les bons !!! N'hesitez pas à recommander ce blog pour qu'il continue à vivre !!

 


 
Référencé par Blogtrafic

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Top classements des meilleurs blogs weblogs

 

 


 

 

Annuaire Blog

visiter l'annuaire blog gratuit

 

basket

Liens sympas

http://www.programme-tv.net/ http://france.meteofrance.com/france/accueil?xtor=AL-1

 

 

 

 

 

 

Archives

13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 21:06
Le Brésil intouchable ?
 

Football Coupe du monde 2006 

Le Brésil intouchable ?

A l'heure de son premier match contre la Croatie, le Brésil semble intouchable pourtant les points d'interrogation sont encore nombreux. Les Auriverde sont les grands favoris pour décrocher un autre sacre mais son carré magique ne devra pas oublier les tâches défensives pour éviter les déconvenues.

Le bal des artistes va commencer. Depuis des mois, le sixième sacre des Brésiliens est annoncé. La Coupe du monde doit être le théâtre des stars auriverde. Au Brésil, le talent de coéquipiers de Ronaldinho suscite tous les espoirs. Depuis son arrivée en Europe, le quintuple champion du monde attire tous les regards. Chacun de leurs déplacements est une nouvelle occasion d'apercevoir des supporters en folie. Malgré cette "seleçaomania", le Brésil ne change pas son comportement. Les sourires sont de rigueur et les joueurs s'amusent à tous les moments. Et même les sorties en boite de nuit sont au rendez-vous.

Il faut dire que Carlos Alberto Parreira possède des atouts décisifs. Le sélectionneur du Brésil, qui avait conduit la seleçao au titre en 1994, va s'appuyer sur un quatuor offensif en or. Alors qu'aux Etats-Unis il avait misé sur une stratégie défensive, il a changé son fusil d'épaule et parie désormais sur un carré magique offensif. Ronaldinho à gauche, Kaka à droite et Ronado et Adriano devants forment l'arme fatale. Avec de tels joueurs, on ne voit pas comment le Brésil peut passer à côté d'un nouveau sacre surtout que Robinho et Juninho peuvent également venir apporter mains fortes.

La notion d'équilibre

Au Brésil, l'obsession de la victoire est un culte. Et avec ce quatuor, le dérapage ne semble pas envisagé. Surtout que Carlos Alberto Parreira a déjà essayé sa tactique avec succès. L'année passée, il avait conquis la Coupe des Confédérations après une finale de rêve contre l'Argentine (4-1). Robinho avait alors pris la place d'Il Fenomeno. Aujourd'hui encore, les joueurs de renoms sont légion autour de ce carré VIP. Ainsi 10 des 23 joueurs ont décroché la "penta" au Mondial asiatique. Sur le papier, aucun rival ne semble à la hauteur.

L'ombre d'un doute plane toutefois chez les Torcedores (supporters). Malgré son talent offensif sans égal, le Brésil ne semble pas intouchable. Avant le début de la compétition, la notion d'équilibre apparaît cruciale dans le système de Parreira. Irrésistiblement tournée vers l'offensive, la sélection auriverde va devoir trouver son équilibre. Avec un seul vrai milieu de terrain récupérateur (Emerson) depuis la blessure d'Edmilson, le Brésil risque d'être coupé en deux si le carré magique ne fait pas d'effort en phase défensive. Or seul Kaka semble disposé à se sacrifier.

La défense en question

Un autre point apparaît déterminant : la défense est loin d'être un rideau de fer. Elle est même un peu vieillissante. Très présents en 2002, Roberto Carlos et Cafu ont quatre ans de plus mais sont toujours là. Pour peser en défense, les deux latéraux brésiliens vont devoir se montrer moins entreprenants au plan offensif qu'en Asie. Dans le cas inverse, ils risquent de déséquilibrer tout le bloc défensif. Surtout que les deux défenseurs centraux, Juan et Lucio tout comme le gardien Dida, ne sont pas une assurance tout risque. Loin de là ! Cris pourrait d'ailleurs avoir sa chance.

Les matches amicaux contre les modestes équipes de Lucerne (8-0) et de la Nouvelle Zélande (4-0) n'auront pas permis de lever les autres doutes. Ainsi, on ne connait toujours pas le comportement du Brésil quand il devra courir après le ballon. L'année passée face au Mexique en Coupe des Confédérations, les Brésiliens avaient d'ailleurs souffert devant la volonté des Aztèques (défaite : 0-1). Les points d'interrogation sont donc encore nombreux.

Le premier match contre la Croatie permettra d'y voir plus clair. Après 20 jours de préparation, la Seleçao est impatiente de commencer son Mondial. Les attaquants croates devraient leur offrir une belle résistance. "La Croatie est offensive. Il faudra faire attention", prévient d'ailleurs le capitaine Cafu. Les spectateurs berlinois devraient en tout cas assister à un beau spectacle.

Partager cet article

Repost 0
Published by lolo sandou - dans articles
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Pages